Vous êtes ici : Accueil > Editions > Festival 2010 > Films > Films 2010 > Films 2010

« Nou mèm » de Sylver MARK (Guadeloupe)

Synopsis

› Un témoignage, à la première personne et en vue subjective ; Norbert et sa vie déroulée, de la complicité qu’il avait avec son chien lorsqu’il était enfant à l’importance des paroles de sa grand-mère pour qu’il puisse s’aimer tel qu’il (...)

« Au nom du père » d’Olivier BAUDOT MONTEZUME (Martinique)

Synopsis

› Constant, un homme d’une soixantaine d’année, autoritaire et nanti, est en train de rendre l’âme. Alors qu’il est entouré de tous ses proches le Prêtre venu lui donner l’extrême onction fait savoir qu’un certain Hubert Plancy est aussi en train de mourir. Constant s’éveille subitement pour prendre sa (...)

« Anbafey » de Dominique DUPORT (Guadeloupe)

Synopsis

› Un homme jette une canette de soda en pleine campagne Guadeloupéenne. Une feuille vengeresse le prend en chasse.

« Principes et Déviance » de Jean-Luc LAUPEZE (Martinique)

Synopsis

› Kevin, un adolescent vivant dans un quartier difficile dans une famille modeste, monoparentale est incité par un ami à commettre un délit, mais l’oeil protecteur que garde sur lui son grand frère et l’éducation qu’il a reçue au sein de sa famille sont autant d’atouts dont il dispose pour résister à la (...)

« Il était une voix… » de Francis SALOMON (Martinique)

Synopsis

› Dans un univers où tout doit absolument rester à sa place, la voix off la plus célèbre du monde disparaît brutalement. La B.A.C. (Brigade d’Anticipation Cinématographique) est chargée de résoudre cette enquête avant qu’il ne soit trop (...)

« Négropolitain » de Gary PIERRE-VICTOR (Martinique)

Synopsis

› Le jour se lève sur un quartier de la région parisienne. Carl, un jeune Antillais, sort de chez lui sac à dos à l’épaule pour gagner le commissariat où il s’apprête à effectuer sa première journée de fonctionnaire de police. Pour faciliter son entrée dans le métier, le commissaire divisionnaire l’affecte (...)

« Le coach » de Patrice LE NAMOURIC (Martinique)

Synopsis

› N’importe qui peut faire appel à un coach… Parce qu’il sait habilement révéler nos parts d’ombre et accompagner notre épanouissement personnel pour enfin retrouver confiance en nousmêmes, Sam sait alors qu’il doit d’abord se lever et y aller… S’il n’a pas le courage de le faire, il doit le faire sans (...)

« Apocalypse » d’Olivier OZIER-LAFONTAINE (Martinique)

Synopsis

› Francis et Kévin sont deux adolescents qui vivent avec leur mère . Cette dernière a tendance à abandonner son rôle de parent au profit de son bien-être et de ses conquêtes amoureuses. Les deux frères évoluent tant bien que mal dans cet univers familial bousculé, sans repère paternel, et tentent de (...)

« Matinik Tè Sacré » de HABDAPHAÏ (Martinique)

Synopsis

› Quand le vécu d’un évènement peut être transformé comme une fiction surtout racontée par Lulu. Lulu personnage populaire du Marin (Martinique), raconte ce qu’elle vécu pendant le cyclone « Dean ».

« La femme qui passe » de Véronique KANOR (Martinique)

Synopsis

› Bazile vit reclus dans un cimetière Guadeloupéen, près de son épouse défunte à qui il écrit des lettres d’amour. Chaque jour, une vieille dame passe. Le temps se déroule entre rêveries, lectures de romans-photos et discussions. Mais un jour, Marie-Ange ne vient pas au rendez-vous. Le vent se lève et le (...)

« Guyane » d’Imanou PETIT (Martinique)

Synopsis

› Village Hmong de Cacao, Guyane Française. Lorsque sa grand-mère tombe malade, Ayrton – dix ans – est chargé d’aller récupérer des médicaments à Cayenne. Ayrton flâne dans les ruelles vides de la ville. Lorsqu’il décide de revenir sur ses pas, la nuit est déjà tombée. En chemin, un évènement extraordinaire (...)

« Ban mwen on favè » de Bruno PERUCH (Guadeloupe)

Synopsis

› Un jeune homme trouve dans l’appartement où il vit des messages écrits sur des post it commentant son style de vie…

« La Forêt de Cœur Bouliki » de Jean-Pierre BERNARD (Martinique)

Synopsis

› Partout, la forêt retentissait de chants d’oiseaux invisibles. Partout, elle exhalait le parfum sucré des goyaviers, des papayers. C’est là, au détour d’une haie de fougères arborescentes, que je l’ai rencontrée. Avec ses yeux de perles noires, Mona avait l’air d’une princesse. La main dans la main, (...)